Most Recent Stories

Most Recent · Most Viewed · Most Commented
Today · This Week · This Month · All Time
 
Views: 285 · Posted: 470 days ago

Globe of pixies isn't more a fantasy as Delhi get young ladies corporation endowments blessed messengers out of the hallucination property in Delhi. We respect all of the mesmerizing and wish a world of Call Young ladies at Delhi including young girls chose from novel nations of the earth. Our goal is to provide zest and variety to our clients since these would be the two parts chased by every individual while looking for sex notwithstanding camaraderie.
http://www.dwarkaescortgirls.com/delhi-call-girl.html

Our concepts of perseverance of young women have been allure, capacity and put stock in esteem. We bring you stunning young ladies simply having extra common appearances, capacity, and body. No conventional looking young females are a piece of our gathering. These fantastic and eminent darlings are fresh and entertaining having a location with a wealthy segment of their general public. Our young ladies with contemporary and upmarket lifestyle are expert in sexy administrations and are proficient with different types of sex. Sexual satisfaction is guaranteed with the unmistakable touch of the Delhi escorts.

 
Views: 845 · Posted: 1539 days ago

I NOTICED AT A YOUNNG AGE I LIKE TO DRESS IN WOMANS SEXY PANTIES BRAS GSTRINGS SUSPENDERS AND STOCKINGS WHEN ID BE AT MY SECRET CUBBY I FEELAWESOME FELT HAPPY AS AND ENJOYED READING OR WATCHING A XXX PORN MOVIE I SIT AND DREAM TO BE ONE OF SLUTTY PORN GIRLS AND DREAMED I WORE WHAT ONE OF THE GIRLS WERE AND DONE EVERYTHING THEY DONE I REMEMBER STAYING AT MY AUNTYS SHE WENT OUT AND I WENT THROUGH HER DRAWS AND GOT SOM VERY EXSPENSIVE LINGIRIE OUT IT WAS TOP $$ BEST U COULD GET. SO EVERY NOW AND THEN I GOT TO TOILET BLOCK DRESS UP AND WANNA MEET A GUY TO MAKE ME HIS BITCH OF A HOUSE SLUT I WAS THINKING OF GOING AND AN OLDER GUY TOOK ME HOME HE HAD PORN AND SMALL DILDO ASWELLAS A BIG ONE AND THE 3RD A HUGE SOFT RUBBER ONE HUGE so i had a quick shower put my gstring matching bra stockings and suspenders 0n some makeup onready to i sucked his huge huge cock like i didnt want to stop he thenlaid me on my back holding mylegs behind me b4 iknew it his huge cock was deep inside off me and i copped a nice very hard pounding which made me mone n grone in pleasure it was beautiful even was moaning groning begging for more cock i was pounded like nothing else i dint it want it to start eversince since then yrs ago ive gone topublic toilets dressed up to meet a guy to bosss me around have his way with me thrashing the fuck outta me like im a dirty slut but nolucki been socking big cock for hours i remember he gave me a raining tennis bat s0 not long ago i thinkmy mrs got ontomeshe has worked something out acouple times she got big dildo out i shit my self at da size but when i was told iput my head down flat biting the pilllow i had m8 he got me on my knees with my head down with my head chewing onda pillow okay it started when he tounged the fuck outta my arse and licked me out he got the lube and said u ready now i said ye ap i could feel it it was about 3 foot plus long he slipped it in i gave abit of a grin befor u no i wasnt used to it but as it was thrshing me hard in n out round n round fuck it was awesome as fucked but wanted more wanted to be thrashed and torn up for 2 days he thrshed my arse super hard and i deaset loved it made come and come 3 or 4 times after we finnished i was shaking and getting fucked so hard made me take it harder n harder than ever b4. now i wanna meet a guy and be his slutty bitch thatll do what ever im told to and take advantage of me illbe your slut and let em all d0 anthing at all they wanna do . so afew yrs down the track me n me misses go talking once she say how she wants to stick a huge massive dick my my arse i fell andteel yhe sighn diferance next thing my legs where spead now dat they are spread right apart i i feel like a naughty rotten little slut here it goes sliding fuck up mutt i said lets smoke a joint up babe when e
we go talking im cooping em hard as fuck i cant believe hows sexy n crazy it fucking feels i want it more and pounded hard as fuck hey babe get kinky and jump in on cant ever let this stop si ill have to sneakout brah everything is ging great to dont bother ya seles in going to get da oars bra.so acouple months later hay me and the misses where in bed we started feeling horny and fucking rite up thenthe misses grabbed me to dance wih her huh!i cracked da shits n went tobed u knew it though i was pasiionmy brothe zsnot a word bot this anyc afew time goe buy after i had my arsed fuck deadset hardasafuck but its hard to explain fuck me in the arseand ill pait it of ok lads im out on a missionfuv
cking rorting and standing ver thede cunts deadset i promise to u the crew wll get abit older sombody bags them we went of topic heres its about ya kids gonna have to eat da other bread coz da is deadset stail n sickno will this cunt keepof ya back faraway frou tell me before i bust in da dogs do and take is last 1/4 box of shootgun shellthe moral to the story is i started litting mmuse blacky onme at time it was great i didnt want it tohard but idid but i couldnt let on that at times it was amazing and ijust wanted to spread my legs wide apart so it went nice and deep downinside the other night my girl said again i nolove getting fucked by me with blacky yeah i was tired but thought fuckit i wont lie i said i like coz u do she then said how about you dressup all in sexy sexy slutty ligerie and you can be the bitch for the night while i fucku so hard n deep with the strapon dildo imbuying to use on you i said joking round i wont where sexy girls underwear to bed i then said to her serious now youd love for me to dress as a girl then let u thrash my arse of huh thats what she so u lucky i love u well startgetn kinking and gonna by a strapon coz my misses is a kinky bitch that likes to be alldat and da boss she just told me she buing a strapon tob eda fuckinking in da bed be da boss have me do what u want me to i dontcare i will if it saves we willbe doing it alot all we need is to get a sexy slutty lingirie suit for me tobe waering so when i buy yourstrapon and my sexy lingirie underwear means your the boss a controll it in the bed so coz i love imgonna do a specialthing for you be illbe wearing the best made lingirie underwears oh yeah cant wait to dressup in panties and bra while u da boss an fuckmy arse hard

 
Views: 1220 · Posted: 1832 days ago

Sitting in a sexy outfit, I open up my mind. My g-string teddy is so comfy, my light purple bra underneath helps me feel feminine.
Most exciting are my bright red 5inch high heels. They feel so good on my feet, better than I ever imagined. Size 12 special order, I love them.
I am getting used to wearing them, and learning how to walk in them.

I so much want to wear them out in public. Drive somewhere I don’t usually go, put my heels on in the car and go for a walk. Maybe go to a shopping centre, walk around and enjoy the rush of wearing high heels in public dressed as a man, enjoy the looks from people as they notice my high heels.

I love dressing up in lingerie and heels. I have one dress that I wear as well.
I got it from my mother, I saw it hanging in the spare room, grabbed it tried it on and loved it. Put it back on the hanger and went straight up to mother and asked “Can I have this?” and she said fine.

I want to buy more women’s clothes and have complete outfits, get some handbags and I must get a wig, long in length , below the shoulders, and blonde in colour.
I want get totally transformed into a woman, make up and all.
Take lots of pics and in different outfits.
When I have a good female image and feel comfortable in the outfit, go out dressed up as a woman, drive around for a bit, go to a café get a coffee and go for a walk. The most fun would just be walking around in public dressed as a woman. I would wear opaque tights and long sleeves, so I don’t have to shave my arms and legs.

I would love to have a dress up session with another sissy. Just hang out wearing lingerie, heels and women’s clothes, have some drinks. Try on all the outfits and take photos and make a video. Then get sexual with each other, exploring our bodies while dressed up, kissing, sucking, licking and rubbing. Have oral sex and ass play, licking the ass and fucking each other. I would love for a girl to be there too, she would tell us what to wear then take photos and we would both fuck her, she would film us as we dress up and as we fuck. Then with a strap-on she would fuck one sissy boy and the other would film.

I want a woman to dominate me. Call me Emma, dress me up in lingerie, heels and a dress. Do my make up and order me to do things.
Make me pleasure her and perform for her, striptease and model outfits.
I would want her to have a big 12inch long 3inch wide strap-on dildo and fuck me hard, and make be suck it like I would a real dick.
I would also fuck her in both holes, her ass with my dick and her pussy with the dildo, pulling it out and we both lick her juice off it.
I would fill her ass with cum and then lick her asshole out.
Gather some cum in my hands and smear it on her face.

I want to lick and suck her pussy, pushing my tongue inside. I would work my way around to her asshole, lick it all over and rub her pussy. I would shove my tongue into her asshole, licking it out and shoving my face into her ass.
As I lick my way through her holes I start with my fingers, massaging her pussy and ass. Slowly inserting one finger into each hole and continue to lick her holes with my tongue.
Using both hands I insert 3 fingers in each hole, push them in deep and get my tongue in there too.
I focus on her puss now using 4 fingers in her pussy and use my tongue on her ass.
As I work my fingers in and out of her pussy I start working my thumb into her.
In just a couple of thrusts my whole hand is inside her pussy and I make a fist.
I slowly start working more of my arm into her pussy. She is squirming with pleasure and pain, she moans and screams when I push my arm in deeper.
I have my arm in her up to my elbow, thrusting it in and out of her stretched juicy pussy.
She screams and shudders, drenching my arm with pussy juice. She yells deeper go deeper, I shove my arm in past the elbow, she screams and shakes, and says deeper.
I go deeper and now my armpit is touching her pussy lips.
My whole arm is inside her, I fuck her with my arm and lean in to lick her asshole out.
She shudders and moans, I pull my arm out and she grabs it and starts licking her juice off it.
I would like to be with a shemale, and be able to suck her dick and have her fill me with cum.
The thought of having a real dick in my mouth and ass turns me on.
I would first want my ass fill with cum, so I could feel it oozing around inside me and feel it leaking from my ass. I would love if she would piss in my mouth, on my face and all over me. Then I would suck her cock passionately and swallow her cum, saving some to rub all over my face. I would do any sex act she desires.

Most of all I really just want someone to dress up with. Dressing up alone at home is getting a bit dull. I really want a girlfriend to play with, dress me up and take pictures, make me go out in public with her dressed as a woman, sit around and chat and try on different out-fits together, paint our nails and just chat.

 
Views: 1122 · Posted: 1957 days ago

Have you ever given thought to hiring an escort for a night or two? Escort services flourish in Toronto and other big cities all over the world, and they serve a very important function for people who are unable or unwilling to find a date on the local circuit.

Escort services provided a basic service to their customers in exchange for a fee. Most people are under the impression that escort services provide sexual partners to their clients, but that isn’t necessarily the case. In fact, in cities such as Toronto where escort services have operated within legal bounds for many years, you are more likely to come across a legitimate escort service than a front for prostitution. Escort services have really grown up over the past several years, and they have definitely become legitimate businesses in their own rights.

Please go here for more on Toronto escorts IO

 
Views: 1061 · Posted: 1957 days ago

Have you ever given thought to hiring an escort for a night or two? Escort services flourish in Toronto and other big cities all over the world, and they serve a very important function for people who are unable or unwilling to find a date on the local circuit.

Escort services provided a basic service to their customers in exchange for a fee. Most people are under the impression that escort services provide sexual partners to their clients, but that isn’t necessarily the case. In fact, in cities such as Toronto where escort services have operated within legal bounds for many years, you are more likely to come across a legitimate escort service than a front for prostitution. Escort services have really grown up over the past several years, and they have definitely become legitimate businesses in their own rights.

Please go here for more on large selection of escorts located in Toronto

 
Views: 1487 · Posted: 1957 days ago

You don’t need to. Anonymity is a top priority for escort agencies.

Please go here for more on our Toronto escorts services can cover GTA

The escort industry continues to grow day and night. This means that very many people are coming out to experience the good services for the first time in their lives. These new people have so many things to worry about, and the biggest among them is the chance of their identities being disclosed. They probably scan through the websites, try to look at the classy top models on offer as they consider their options. Well, if you are in such a situation then know that protecting your anonymity is a top priority for all players in the escort service industry.

 
Views: 1458 · Posted: 1957 days ago

The need to have an attrac1tive woman stand by a man as they conduct their business is as old as history itself. Men love being around classy attractive women and this is a well documented fact.

Although many people may not see the difference between call girls and escorts, those privy to these two practices will tell you that the two are totally different things. Call girls are, on the most part, people who might have drug problems and who may only be interested in exchanging sex for money. On the other, escorts are trained high stature women whose services do not necessarily include sex.

For mor info compare multiple escorts agencies in Toronto

Most escorts are highly attractive classy women and whose main responsibility is to complement the activities of a business traveler, in and outside their hotel rooms. Though it may pass off to some as a paid sexual service just like any other, its main catch is the promise of quality and class, and this sometimes involves taking part in business discussions.

 
Views: 1270 · Posted: 2190 days ago

Il m’est arrivé, il y a longtemps et bien avant de connaître la sodomie à fond, de fantasmer, m’imaginant en train de me faire violer par un homme après l’avoir sucé. Sucer la queue d’un homme est une expérience qui revient souvent dans mes fantasmes mais sans que j’aie jamais osé faire la moindre démarche pour cela. C’est le principe du fantasme : ça s’imagine. De toute façon, durant mon adolescence, trop d’appréhensions et une énorme timidité m’ont toujours empêché de tenter quoique se soit en la matière.
Un jour, il était environ 17 heures et j’ai eu envie de m’exciter en lisant quelques histoires érotiques. J’en ai lu plusieurs qui m’ont bien excité et notamment celles qui racontaient l’expérience réelle ou inventée d’un homme qui pour la première fois avait fait l’expérience de la sodomie et qui en avait retiré un plaisir extraordinaire.
C’est donc bien excité que j’ai décidé d’aller me soulager en me masturbant dans les toilettes du lycée.
Au moment où je pousse la porte des toilettes je m’aperçois que le concierge chargé de l’entretien des toilettes est devant un lavabo en train de se laver les mains. Je passe derrière lui et rentre dans une des deux toilettes en refermant derrière moi.
Je baisse mon pantalon en essayant de ne pas faire trop de bruit, je prends 2 ou 3 feuilles de papier, je m’en entoure le sexe pour ne pas risquer de tacher mes vêtements et commence à me masturber doucement en me remémorant les passages les plus croustillants des histoires que je viens de lire.
Il ne s’était pas passé plus de 45 secondes que j’entends qu’on frappe légèrement à la porte. Surpris, j’arrête tout et je m’immobilise pour rester dans un silence complet. J’hésite à répondre, étonné que quelqu’un puisse frapper à la porte de toilettes occupées. J’ai d’abord cru à une erreur, que quelqu’un avait tapoté à la porte en passant sans penser que les toilettes était occupées mais lorsque j’entendis « allez, ouvre moi » mon cœur a bondi dans ma poitrine. Interloqué, ne sachant que répondre j’attends toujours en silence lorsque j’entends de nouveau « allez ouvre moi, je sais que tu te branles ».
Affolé, tout honteux je ne dis toujours rien, tout simplement parce que je ne sais pas quoi dire, lorsque j’entends, sur un ton plus ferme, « laisse moi rentrer ou je dis à tout le monde que tu te branles dans les chiottes ».
Alors là, je m’empresse de remonter mon pantalon, je me réajuste, je tire la chasse d’eau et j’ouvre avec la ferme intention de nier indiquant que j’étais tout simplement sur le trône en train de chier et que ces élucubrations n’avaient aucun sens.
Au moment ou je commence à entrouvrir la porte, je sens de l’autre coté une poussée du concierge qui se lavait les mains lorsque je suis arrivé me pousse vers le fond des chiottes et referme la porte derrière lui.
Alors c’était bon ? Me demande t’il.
Trop surpris par son intrusion je ne réponds pas immédiatement et il me dit « c’est pas la peine de nier, je t’ai entendu, d’ailleurs tu bandes encore » et à ce moment, il met sa main sur mon pantalon à l’endroit ou effectivement mon sexe encore à moitié tendu fais une légère bosse.
Il me dit encore « écoute, tu m’obéis, tu fais tout ce que je te demande et je te jure que je ne dirais rien à personne ».
A ce moment, j’ai conscience que j’aurais pu m’en tenir à ma résolution de tout nier et de le traiter d’obsédé sexuel et de le menacer de lui faire une réputation de pédé qui vient harceler les élèves jusque dans les toilettes. Je suis convaincu qu’il n’aurait pas pris le risque et qu’il m’aurait rapidement foutu la paix. Mais voilà, me trouver dans cette situation, partagé entre la honte et une certaine excitation, je n’ai pas dit ce que j’avais l’intention de lui dire. Sans vraiment encore savoir pourquoi je me suis entendu lui répondre « d’accord mais n’en profite pas ». Après coup je me dis que dire « n’en profite pas » était particulièrement absurde dans cette situation mais l’émotion peut faire dire n’importe quoi.
Le fait de prononcer ces paroles a été pour moi comme si je m’étais débarrassé brusquement de ma personnalité pour me livrer complètement aux désirs de cet homme.
Je ne sais toujours pas comment j’ai pu si facilement me laisser faire, probablement parce que mes lectures d’histoires érotiques avaient ravivé mes fantasmes et certainement aussi parce qu’il était aussi sur le point de partir en retraite.
Je sentais peut être intuitivement que c’était pour moi l’occasion d’assouvir ce vieux fantasme de soumission par un homme et que si je réfléchissais trop j’allais peut être passer le reste de ma vie à le regretter.
« D’accord, ne t ‘inquiète pas, tu verras je suis certain que tu trouveras ça très agréable » m’a t’il répondu. « Allez enlève ton pantalon ».
Dans un état presque second j’ai enlevé mon pantalon en prenant soin de le plier et de le poser dans un coin. Puis rapidement, il a baissé mon slip jusqu’à mes chevilles. Il m’a fait asseoir, les fesses nues sur le siège dont le battant avait été rabattu. Il a baissé son pantalon et exhibé un sexe assez long et bien épais qu’il a présenté à ma bouche en me disant « suce moi ».
Drôle de sensation, très excitante, il bandait bien et je me suis surpris moi même à essayer de bien faire les choses en le masturbant doucement et en serrant mes lèvres le plus fermement possible sur sa hampe tout en lui caressant doucement les couilles de l’autre main.
Il semblait apprécier, il a commencé par me dire « c’est bon continue, tu suces comme une vrais salope, c’est bon ». Au bout de quelques minutes je l’ai senti se durcir de plus en plus et il m’arrêté d’un geste. Il m’a dit « tu vois que ce n’est pas si désagréable que ça et maintenant passons aux choses sérieuses ».
Il n’était pas très difficile de deviner ce qu’il entendait par là. Mais je ne lui répondis pas, j’étais de toute façon incapable de dire un mot.
A sa demande, je me suis levé puis il m’a retourné et en m’appuyant sur le dos m’a fait pencher, les mains posées sur le battant des toilettes. Cette position, le cul en l’air, offert, à provoqué en moi une brusque montée d’excitation. Enfin j’allais assouvir mon fantasme, découvrir la sodomie ! Mais en même temps j’avais honte, j’étais entièrement soumis et j’appréhendais : est ce que j’aurais mal, est ce que j’allais en retirer du plaisir ?
Je lui ai dit « doucement, je ne l’ai jamais fait » et il m’a répondu « y a un début à tout ».
Son ton a commencé à se durcir lorsqu’il m’a dit « tends bien ton cul et détends toi ». Puis il s’est baissé, j’ai senti ses mains m’écarter les fesses puis sa langue a commencé à me lécher l’anus. A ce moment j’ai commencé à ressentir une sorte de petit picotement. Après avoir introduit de la salive dans mon petit trou, je l’ai senti introduire un premier doigt, qu’il a remué dans mon cul en faisant des cercles, puis se fut un deuxième qui est venu le rejoindre. J’avais un peu mal et mon excitation commençait à retomber. Plus difficilement, il a remué ses deux doigts et essayé d’en introduire un troisième. Ce fut difficile, ça ne passait pas, il me faisait vraiment mal et je lui ai dit, alors il m’a répondu « tant pis pour toi, je vais te défoncer le cul ma chérie ».
A ce moment j’ai senti son sexe se presser contre mon anus. Ce fut laborieux j’étais trop serré alors il ajouté de la salive et pressé de plus en plus fort et j’ai senti soudain que son gland avait passé mon œillet. La sensation était plus douloureuse que jouissive et j’appréhendais la suite. Je lui répétais « doucement, doucement » mais il devenait de plus en plus impatient et forçait de plus en plus. Tout à coup, il m’a empoigné les hanches encore plus fermement et a poussé brutalement d’un coup sec. J’ai eu mal, Je me suis retenu de crier, après tout, nous étions dans les toilettes et n’importe qui pouvait entrer sans crier gare. Une fois qu’il a bien été calé au fond de moi, il m’a laissé le temps de m’accoutumer et la douleur s’est un peu estompée. Puis je l’ai senti m’écarter les fesses et il a commencé un mouvement de va et vient qui au bout d’un moment m’a procuré d’étranges sensations. C’est vraiment à ce moment que j’ai pris conscience que je me faisais enculer, que je me faisais pénétrer à fond d’une manière complètement soumise. A partir de ce moment j’ai commencé à sentir le plaisir monter, je ne bandais pas pour autant mais je sentais mon anus se dilater de plus en plus et les va et vient se faire facilement. Je ne pouvais m’empêcher de gémir doucement ce qui renforçait ce sentiment d’être dans la peau d’une femme soumise. Il me disait « c’est bon hein ! T’aime ça te faire défoncer le cul ! » Ou « je te l’avais dit que tu aimerais ça, tu vas voir, tu en redemanderas ».
Il a continué à me prendre de cette manière, entrant à fond puis sortant presque de mon cul, tout en m’écartant les fesses et en me répétant « putain qu’est ce qu’il est bon ce cul …qu’est ce qu’il est bon ! »….pendant ce qui m’a semblé une éternité puis j’ai senti des spasmes et un liquide chaud se déverser au fond de moi, il gémissait en essayant de ne pas faire trop de bruit. Après avoir soufflé quelques secondes, il s’est retiré assez brusquement, s’est rhabillé sans dire un mot, m’a donné une tape sur les fesses puis est sorti des toilettes laissant la porte ouverte derrière lui.
Je n’ai pas bougé immédiatement, encore sous le choc puis, réalisant que la porte était entrouverte, je me suis redressé pour la fermer rapidement.
Ensuite, je me suis adossé contre le mur, incapable bouger.
Je n’avais pas éjaculé, et je suis resté immobile dans cette position, le cul en feu. Je sentais son sperme couler par mon anus que j’imaginais entrouvert, attendant de me remettre un peu de mes émotions. J’avais du mal à réaliser ce qui venait de se passer.
Je me suis masturbé avec, encore en tête, ce qui venait de m’arriver et j’ai joui comme j’avais encore rarement joui. Un plaisir intense, une éjaculation puissante.
Je me suis rhabillé, un peu engourdi, puis je suis allé me passer le visage sous l’eau pour avoir l’air un peu présentable.
Lorsque je suis sorti des toilettes, j’étais persuadé que n’importe qui me croisant se dirait « tiens celui la, il vient de se faire enculer », j’étais honteux et persuadé que cela apparaissait clairement sur mon visage, j’avais l’impression de marcher bizarrement du fait de mon cul douloureux.

Mais le lendemain, j’y suis retourné. A chaque fois, c’était le même scénario, nous nous retrouvions en silence dans les toilettes, je le suçais et il m’enculait.

 
Views: 1119 · Posted: 2190 days ago

Je suis à la Fac et j'ai une piaule dans une cité universitaire à Rabat (Maroc). Au début de l'année, j'ai eu la visite d'un voisin super gentil, très amusant qui frappe et me demande si je peux lui prêter un peu de shampooing qu'il a oublié d'acheter en allant en ville. Volontiers, je le fais entrer, nous discutons de nos études et de notre avenir, puis je me lève et lui donne le flacon demandé.
Une demie heure après, il revient torse nu, en short, me rapporter le shampooing.
Je ne pensais pas qu'il reviendrait le même soir et j'étais en slip sur mon lit révisant les cours de la journée. Il entre sans frapper et me voit affalé sur le lit, les jambes écartées lisant les polycopies du jour.
Ouah ! Me dit il, tu es un vaillant toi ! Le flacon dans la main, il me demande où le poser et prend un siège et s'assoit face à moi. Son short est court mais je devine qu'il est nu dessous... Dans la discussion, comme il bougeait sur son siège, je vis le bout de son sexe dépasser par l'entrejambe. Sa peau était claire mais le peu que j'ai pu voir paraissait beaucoup plus foncé. Il vit que mon regard était attiré par l'échancrure de son short, et il en abusait ce qui déclara chez moi une belle érection. Une belle érection que j'essayais de dissimuler à ma nouvelle connaissance, mais en vain car je vis que mon excitation avait excité mon interlocuteur. Il se leva comme pour me dire au revoir et je vis le short tendu pointant en avant.
-Tu as vu dans quel état tu m'as mis, me dit-il
Je rougis tout en matant son short et lui répondis :
- Tu me fais le même effet et en étendant les jambes je lui faisais voir mon slip pointant également.
Il baissa son short et je vis son zob pointant face à lui. Magnifique !
Je m'assis sur le lit et me retrouvai le visage à cinq centimètres de son zob. Je sortis ma langue et je commençais à lui lécher le gland et avalai la petite goutte qui venait de perler de son méat... Puis j'ouvris grand la bouche et happai d'abord son gland entre mes lèvres et lui avança son bassin, ce qui fit que tout son sexe pénétra dans ma bouche. Je le tenais avec mes mains par les hanches et contrôlais ses va et vient. Je sentais son excitation grandissante et je vis qu'il montait sur la pointe des pieds, il allait éjaculer...j'enfournais le maximum de son sexe dans ma bouche et le retenais par les fesses. Il lâcha plusieurs jets de sperme au goût salé dans mon palais que je bus aussitôt avec délice jusqu'à la dernière goutte.
Son sexe reprit sa taille originale et il se dégagea pour remonter son short.
- Toi tu es un sacré suceur, je ne me suis pas trompé quand je t'ai vu.
Il me salua et sortit.
Je répondis à son salut avant qu'il ne disparaisse par la porte.
J'étais heureux d'avoir sucé cette belle queue et d'avoir goûté son bon jus mais je restais sur ma faim car je bandais toujours... Quelques minutes après, la masturbation me vida de mes excès et je pus reprendre l'étude de mes polycopies normalement.
Le lendemain, j'eus la visite d'un autre étudiant habitant l'immeuble. Il frappa à ma porte et me demanda si je pouvais lui prêter un livre que j'étais susceptible d'avoir.
Je le fis entrer, il était vêtu d'un survêtement ample. Je le fis asseoir lançant ma recherche dans la pile de livres que je possédais. En attendant, il s'était assis sur une chaise et me regardait dans tous mes déplacements. Comme je ne le trouvais pas, il me dit "tant pis, je repasserais"
Je me rassis sur mon lit, désolé de n'avoir pas pu lui rendre service et quand il se leva, je vis son bas de survêtement pointant en avant. Mon regard ne pouvait s'en détacher. Il resta immobile sa bosse pointant vers moi. Je tendis la main et commençai à caresser cette bosse lentement. Elle était dure comme du bois et mes doigts devinaient bien les contours d'un zob bien fait. Il baissa son pantalon de survêt' et son sexe me sauta à la figure comme un ressort de son piège. Ma main finit de le décalotter et je commençais à le sucer délicieusement. Ses râles me firent comprendre qu'il appréciait la caresse buccale que je lui prodiguais. Son membre de bonne taille allait et venait dans ma bouche bien lubrifiée par ma salive. Je le branlais et suçais en aspirant légèrement quand un flot de jus éclata entre mes lèvres. Il hurla de plaisir et se vida complètement. Puis, une fois sa queue dégonflée, il remonta son pantalon de survêt', me remercia du plaisir donné et après m'avoir salué sortit de ma chambre.
Le soir d'après, un autre étudiant, un africain cette fois, frappa à ma porte, J'ouvris, lui demandant ce qu'il voulait et il me dit "je voudrais te parler"
Je le fis entrer et il m'avoua qu'il connaissait les deux autres, venus précédemment, et qu'il aurait bien aimé avoir les mêmes satisfactions.
Je m'assieds sur mon lit, l'invitant à prendre la chaise derrière lui, mais avant de s'asseoir, il dégrafa son jeans et sortit son zob d'ébène déjà raide. Un engin énorme décalotté avec un gland rond et très gros. Je n'avais jamais vu ça mais j'admirais... je finis par le sucer jusqu'à ce qu'il me crache un flot de sperme qui remplit ma bouche à l'en faire déborder. Je le vidais complètement le branlant en même temps. Son sperme avait bon goût et j'étais comblé.
Il prit un accent de petit nègre et me dit "tu suces bien, petit blanc"

J'étais devenu la petite pute de ce trio où venait s'accompagner quelques autres de leurs camarades. Ils venaient la plupart en short sans rien dessous et, à peine entrés, ils me soumettaient leur zob que je faisais jouir avec délice.